Découvrir

Parcs et jardins publics

Le Grand Périgueux est une destination nature par excellence et les Parcs et Jardins sont variés et hauts en couleur.

Téléchargez votre guide

Pour flâner ou vous détendre, les parcs et jardins du Grand Périgueux ont tout pour plaire !

Périgueux

Parc Gamenson : iI a le charme des jardins paysagers anciens. Aménagé en 1912 et 1913 par l’architecte Paul Cocula, ce parc public peut se concevoir comme une promenade inspirée puisque des hommes de lettres y sont célébrés. Le parc de 1,48 ha se compose d’énormes cèdres bleus du Liban, de platanes, de tilleuls, d’érables, de houx et de buis.

Le Jardin des Vagabondes : cet espace aux abords du canal a été conçu comme un laboratoire de la nature citadine. Outil d’éducation à l’environnement selon le principe du « jardin en mouvement » de Gilles Clément, jardinier paysagiste, il accueille une centaine d’espèces végétales, 40 espèces d’insectes, 37 espèces d’oiseaux et 6 espèces de mammifères.

Le Jardin du Thouin : situé sous la Cathédrale Saint-Front se jardin marie vieille pierres rénovées et végétation bien pensée : idéal pour marquer une pause au fil du circuit de la vieille ville.

Le jardin des remparts : ce jardin est à l’origine une vielle station service. Cet espace surélevé semble accroché au rempart médiéval.

Le Jardin des Arènes : ceinturé de tilleuls argentés, est composé de massifs de buis, d’ifs, de houx, de platanes, marronniers et épicéas, le jardin de 11 000 mètres carrés évoque avant tout une histoire, celle de l’amphithéâtre du Ier siècle. Aires de jeux.

Le Jardin de la Source : situé dans le quartier résidentiel du Toulon, ce jardin dédié aux familles et aux enfants est essentiellement planté de végétaux présentant un intérêt gustatif et culinaire. Il offre de nombreux espaces de jeux familiaux (terrains de pétanques, tables de pique-nique, jeux, …) dans un cadre végétal.

Le parc Aristide Briand : il a été conçu dans un esprit à la française autour d’un bassin central avec des magnolias qui s’élèvent en bordure. Séquoïa gigantéa, cèdre bleu pleureur, hillyréa latifolia…

Le parc François-Mitterand : il change de visage chaque été sur une thématique complémentaire à l’exposition d’art contemporain présentée dans les locaux de l’Agence Culturelle Départementale. Un pan de l’ancienne muraille médiévale est visible parmi les plantations.

A voir aussi